Les premières olympiades du collège Terrain FAYARD

Les premières olympiades du collège Terrain FAYARD

Les élèves de 4eme du collège  Terrain Fayard ont vécu en cette année 2017 la première édition des Olympiades du collège, Enseignement Pratique Interdisciplinaire autour de l’olympisme croisant les enseignements de plusieurs matières : EPS, Histoire Géo, Anglais, Maths, Espagnol, Arts Plastiques, Musique et Technologie.

Cet évènement sportif porteur de valeurs citoyennes, visait à :

  • Développer un sentiment d’appartenance et donc un meilleur vivre ensemble au sein de la classe
  • Mettre en valeur les qualités de chacun au service de la meilleure stratégie pour rapporter le plus de points à la classe
  • Construire un référentiel commun des valeurs indissociables à l’esprit des JO
  • Favoriser les apprentissages dans toutes les disciplines impliquées dans le projet en leur donnant du sens

Les élèves ont travaillé tout au long du deuxième semestre pour se préparer à vivre pleinement ce grand rendez-vous de fin d’année scolaire.

Les épreuves se sont déroulées sur deux demi-journées impliquant respectivement 4 classes de 4ème. Et, comme tous bons jeux olympiques qui se respectent, elles ont débutées par une cérémonie d’ouverture mettant en valeur le fruit de l’investissement dans chaque discipline.

Les festivités ont débuté par le rassemblement des classes dans la Halle des Sports, arc en ciel de couleur des tee-shirts (certains customisés avec l’emblème de leur classe) portés fièrement par chaque équipe : on sent déjà l’impatience se mêler à l’appréhension de se mesurer  les uns aux autres.

Les premières notes des Chariots de feu (Vangelis, 1980) retentissent et nos sportifs se succèdent dans un Tour d’ « Arène », pour revenir à leur place et assister à l’ouverture officielle des Jeux, déclamée par des élèves volontaires en français, espagnol, et en anglais (merci à Léa CATEMA, ICHAMBE Kenza, GUENOT Eimeline, NARSOU ANDOCHE Gurvans, IVOULA Emerick, SAMINADIN Yeven, ICHANE Noah, OUSSENI Naïssa, et HAYASSI Elle Sonia qui ont bien suivi les conseils de leurs professeurs de langue pour la prononciation).

 

L’esprit et les valeurs des Olympiades, portés par la Charte édictée par les élèves eux même dans le respect des valeurs de l’Olympisme (Egalité, Respect, Persévérance, Solidarité, Développement Durable), sont rappelés à tous les participants. HOARAU Noah, RAMSAMY Annaëlle, GUICHARD Jordan et BOYER Alexia ont honoré avec conviction cette responsabilité.

L’hymne des Olympiades, chanté par les 404 et par la chorale (ALI Faïza, RAMDIALE Tevaradj, TATEYA Guillaume, SIAMPIRAVE Ophélia, DOMITILE Romane, D’AUBUISSON Agathe, CELAMOUTOU Orlane) a illustré en musique l’âme de cette manifestation sportive.

Et pour se motiver, se transcender chaque classe, tour à tour, a donné de la voix en scandant son cri de guerre avant de se répartir en groupes d’activités, choisis par affinité et par stratégie avec leurs enseignants, chaque performance individuelle, et chaque jury rapportant un nombre de points à sa classe pour le palmarès final.

 

Des athlètes …

 

Pour optimiser la participation à cette manifestation,. L’épreuve de Triathlon Athlétique, qui comporte en elle-même le sprint sur 50 mètres haies, le lancer de javelot et le saut en longueur, a connu un franc succès avec pas moins de 40 concurrents sur les deux matinées.

Le déroulement en extérieur, en proie aux conditions météorologiques, a tout de même permis aux élèves de s’exprimer et de révéler leur potentiel athlétique à travers des performances très satisfaisantes dans l’ensemble, tant sur le barème Messieurs que Dames…

Après un échauffement autonome de 15 minutes, les concurrents ont démarré cette compétition par le sprint sur 50 mètres haies, où le rythme du CLAP STARTER initia l’intensité de l’engagement, de la concentration, du dépassement de soi. Il n’a pas été rare de voir des élèves demander un troisième passage, en sus des 2 essais comptabilisés dans la performance cumulée, gage d’un investissement et d’une persévérance dans l’effort. Cet état d’esprit a permis à certains concurrents de passer en dessous de la barre des 8 secondes, un record FAYARD est-il insufflé dans ce premier volet des Olympiades ?

Dans la foulée, l’épreuve du lancer de Javelot a également tenu toutes ses promesses, dans une ambiance calme, sécuritaire, où les maximes « citius et fortius » prirent toute leur symbolique. Là aussi, l’engagement et la motivation poussaient les plus téméraires à tenter un record personnel, au-delà des 3 essais, mais le compteur distance a permis d’afficher des jets à plus de 32 mètres! Avis aux futurs lanceurs, une marque est apposée dans cette épreuve…

Et pour clôturer ces épreuves athlétiques, le saut en longueur a permis à nos athlètes de parfaire leur prise de marques, puis d’élan, puis leurs foulées, leur rythme, allant jusqu’à la gestuelle dans l’envol, comme une épilogue aux heures d’entraînement, comme à la télé, chercher plus loin, se dépasser, rester concentrés… une question demeure pour les prochaines éditions : qui surpassera la marque des 4 mètres 50 laissée par Soubira, dans ce bac de FAYARD?

Pour résumer ces Olympiades athlétiques, ce ne seront pas les conditions climatiques, ni la fatigue du jeûne, ni la peur, ni le stress de la compétition qui auront marqué à jamais le sol des terrains de FAYARD, mais bien la détermination de jeunes filles et jeunes garçons, enclins à faire mieux que mieux, dans l’esprit des valeurs de l’Olympisme et de l’Athlétisme.

Des Gymnastes…

 

En gymnastique, 45 gymnastes en herbe ont concouru sur deux épreuves : le sol et un agrès.

En cours, avec leur professeur d’EPS, ils ont construit un enchaînement au sol alliant roulades, ATR, Roue, Saut et Maintien, en fonction de leurs niveaux et de leurs réussites. Ils ont également présenté, à la barre ou à la poutre, selon leur choix, un enchaînement imposé de niveau 1 ou 2.

L’épreuve des olympiades est venue couronner le travail mené en classe et a montré que tous et toutes, au-delà des difficultés liées à l’activité, se sont surpassés pour réussir à produire des enchaînements allant du correct à la perfection le jour J !

Après un échauffement complet, les élèves ont bénéficié d’un temps de révision afin de se remettre en tête leurs enchaînements qui pour certains avaient été finalisés au premier trimestre.

La grande difficulté pour tous et toutes fût de performer dans les conditions d’une compétition où chaque gymnaste passe seul devant les autres candidats à l’exploit ! Il a fallu à certains élèves ranger leur timidité, à d’autre, canaliser leur énergie et leur stress, pour réaliser l’enchaînement le plus propre possible de façon à rapporter le plus de points possibles à leur classe !

Pari réussi pour la majorité d’entre eux ! Nous retiendrons, nous jury,  l’envie et la volonté de chaque élève de réussir et l’aide précieuse de nos jeunes officiels pour le bon déroulement des épreuves !

 

Des beach tennismen et women.

Troisième et dernière épreuve des olympiades, le Beach tennis.

52 élèves se sont affrontés en simple sur 3 catégories (excellence, honneur et promotion) pour favoriser des tournois homogènes.

Les athlètes étaient  à tour de rôle joueurs et arbitres.

Pendant 2 ½ journées les matches se sont enchainés à un rythme infernal.

Tous les joueurs avaient comme objectif de rapporter le sésame tant attendu pour sa classe : à savoir le plus de points possibles pour viser cette médaille d’or tant convoitée.

Si une chose est à retenir, c’est bien l’état d’esprit  des athlètes et l’esprit de solidarité entre les élèves d’une même classe.

L’exemple est venu des 403 où les meilleurs joueurs de la catégorie excellence venaient encourager leurs camarades de classes de catégorie honneur.

Dès lors, pas étonnant de voir les 403 remporter les premières olympiades du collège TERRAIN FAYARD

Nous retiendrons que cette formule de tournoi  a permis aux élèves de se confronter dans une bonne ambiance et de créer une bonne entente entre eux.

Au terme de ces épreuves, chaque élève fier de sa prestation a contribué à hisser sa classe dans le palmarès final, annoncé lors de la cérémonie de clôture reprenant le rituel du tour d’Arène, de l’hymne et des cris de guerre.

C’est à quelques dixièmes que les 402, les 401 et les 405, 404, 407  se sont disputés respectivement les 8e, 7e, 6e, 5 et 4e  places.  Le trio gagnant revient aux élèves de la 406 pour la médaille de bronze, aux 408 pour l’argent et aux 403 pour la médaille d’or (qui ont pour point commun d’être entraînés par Mr DUPONCHEL leur professeur d’EPS). Bravo à tous, élèves et professeurs, pour le travail abattu, l’investissement et la bonne humeur qui ont coloré ces 1ères Olympiades !

PRETOT M., MARIE LOUISE B., DUPONCHEL P. et CARPIN J.

Photos: Mme ROMAN

 

 

 

 

 

 

 

Author: Grosset Stephane

Share This Post On